A sac ouvert

Installation in situ

Objets récupérés

2021

 

En exposant le contenu du sac à main de quatre femmes, Sènami Donoumassou met en lumière la multiplicité des femmes. En révélant ce qui constitue leur quotidien et leur personnalité, cette installation propose une réflexion sur l’ « être » et « le paraître». 

 

En rentrant dans l’intimité de l’une, Sènami Donoumassou parle de nombreuses autres. Condensant une infinité de possibles, le travail dénonce l’obsolescence d’une vision simpliste et réductrice de la femme, en insistant sur le fait que bien plus qu’une plastique, elle cache tout un monde.