Ðɛgbè

Installation in situ

Sculptures d’Asɛɛn, objets rituels, audio 

2022

 

« On ne peut implorer les mânes de nos ancêtres dans la langue d’autrui… » _Adage Fon

 

Ðɛgbè – prière 

 

À travers cette installation, Sènami Donoumassou s’intéresse à la pratique de prière aux défunts dans les religions importées (catholique et musulmane) et traditionnelles. Dans la religion vodoun, le défunt est loué et souvent sollicité à travers des offrandes. Cette pratique intervient généralement à la suite d’une consultation du ou lors d’une grande cérémonie familiale dédiée aux défunts de la famille. Les religions importées, quant à elles, prient pour le repos de l’âme du défunt. 

 

L’installation Ðɛgbè révèle aussi l’omniprésence de cette pratique de la prière qui transcende les croyances et religions d’appartenance lors des cérémonies. Composée de trois Asɛɛn (autels portatifs dédiés aux défunts), cette installation expose les différentes composantes de la prière aux ancêtres (autels, offrandes, objets rituels…). Elle est accompagnée d’une bande sonore qui met en relation, des prières issues des religions musulmane, catholique & vodoun. 

Ðɛgbè évoque en filigrane la notion de synchrétisme.